Cet enseignement de 40 heures (+8 h de dissection) s’adresse à des étudiants de DFGSM2-3 ayant déjà acquis des connaissances en anatomie au cours du premier cycle. Il s’inspire de la méthode d’enseignement de l’anatomie utilisée à la faculté Harvard Medical School. Le principe consiste à réactiver des connaissances anatomiques fondamentales puis à confronter les étudiants à un cas clinique illustrant la région anatomique étudiée.

La résolution du problème clinique se fait par analyse des données fournies et mise en application des connaissances anatomiques revues dans la première partie du cours. Le fondement de l’enseignement repose sur la connaissance de schémas anatomiques en particulier les différentes coupes.

La séance de 4 heures se déroule dans une salle informatique. 36 étudiants disposent d’un ordinateur de bureau relié par réseau à l’ordinateur central contrôlé par l’enseignant. Celui-ci peut voir l’écran de chaque étudiant à partir du sien, transférer ou recevoir des documents sur son poste.

Description des différentes étapes d’une séance :

  1. Apprentissage du dessin assisté par double projection. Les dessins fondamentaux (par exemple, les coupes anatomiques à connaître pour l’examen) sont effectués sur tablette graphique par l’enseignant, projetés sur grand écran et reproduits par les étudiants. La construction du dessin est illustrée sur chaque ordinateur par un programme informatique faisant défiler des calques successifs de planches anatomiques montrant le thorax de face. Dans certains cas, le dessin est illustré par un film d’intervention chirurgicale ou de dissection anatomique. La réalisation de dessins sur tablette graphique permet d’utiliser des repères géométriques simples pour construire un dessin équilibré.
  2. Séances d’analyse d’images de synthèse : reconnaissances de séquences d’images que l’étudiant peut lui-même faire défiler. Cette partie de l’enseignement est axée sur la compréhension et l’apprentissage de coupes anatomiques.
  3. Confrontation à des problèmes cliniques illustrés par des images radiologiques ou des films d’intervention chirurgicale montrant une anatomie pathologique. Les étudiants se réunissent pour donner une explication anatomique et physiopathologique aux symptômes. Cette mise en situation clinique a pour but de mettre en évidence l’importance de la connaissance de l’anatomie pour la résolution d’un problème clinique et la compréhension des bases du traitement chirurgical.
  4. Transfert des réponses à l’ordinateur central et correction en groupe.

Une séance de dissection sur cadavre à orientation clinique est proposée en fin de semestre au cours de laquelle certaines des interventions vues en cours sont réalisées par les étudiants.Enfin, un mémoire de recherche en anatomie est à rendre à la fin du semestre et compte pour la note finale. Ce mémoire porte sur l'anatomie comparée, la description de techniques chirurgicales ou gestes simples, une étude de schémas fondamentaux à partir de bases de données.