L’apprentissage de l’anatomie constitue l’un des fondements de l’éducation médicale. La réforme LMD place l’anatomie au cœur des études de santé en introduisant dès la première année des notions d’anatomie générales, puis spécialisées en fonction de la filière choisie (Médecine, Maïeutique, Odontologie). L’objectif de l’enseignement de l’anatomie est de fournir les bases indispensables à la compréhension de l’examen clinique, de l’imagerie moderne puis des traitements interventionnels ou chirurgicaux.

L'assimilation de schémas anatomiques simples et facilement reproductibles est une étape fondamentale dans ce processus d’apprentissage, car ces schémas sont à la base de l’interprétation de toute situation clinique normale ou pathologique.

La connaissance d’une région anatomique peut être considérée comme acquise lorsque l’on est capable de la restituer de mémoire par un dessin simple. Il ne s’agit pas de réaliser une œuvre artistique, mais plutôt un croquis juste et correspondant à une moyenne dans la population générale. Pour cela, les premiers dessins seront consacrés à l’anatomie osseuse. L’étudiant pourra constater que le dessin du squelette peut se faire à l’aide de repères géométriques simples. Il sera ensuite possible de placer harmonieusement les viscères, muscles, vaisseaux et nerfs grâce à leur projection osseuse théorique. L'enseignement sera complété d'illustrations cliniques, radiologiques et chirurgicales démontrant à l’étudiant que les dessins réalisés correspondent à une réalité.